L’emailing marketing, un accélérateur de connections pour faire de vos prospects et contacts…des clients !

Blog

L’emailing marketing, un accélérateur de connections pour faire de vos prospects et contacts…des clients !

jour-emailing-ebusiness-crm-marketing

Ray Tomlinson avait-il conscience, il y a 40 ans, d’avoir révolutionné la façon de communiquer en créant l’@? Premier e-mail envoyé en 1965, cet outil est aujourd’hui un canal omniprésent et banalisé pour des milliards d’internautes.

Efficient, peu coûteux, instantané, l’emailing est un moyen de communication qui a tout pour plaire. Plus de 3 milliards de campagnes ont été diffusées en 2012 en France. L’emailing séduit ! Une campagne parfaitement optimisée peut toucher jusqu’à 40% de sa cible.

Sans contenu pertinent, point d’email à envoyer.

Avant d’appuyer sur la touche envoi, posons-nous la bonne question. A-t-on quelque chose de pertinent à dire ?

Comme pour tout outil de communication, l’emailing a uniquement de l’intérêt si on a de l’info. Si vous n’avez rien à dire, vous polluez !

Un envoi massif et non ciblé n’est pas la solution. Le taux moyen d’ouverture d’un emailing non qualifié est inférieur à 3% (sans compter l’effet négatif perçu par vos destinataires). Envoyé à une liste ciblée, il atteint les 9 à 15%. Si le fichier est travaillé avec précision, le taux d’ouverture dépasse les 20%. Sur l’un de nos budgets pour lequel nos fichiers sont en permanence mis à jour au fil des campagnes, nous touchons en moyenne 30 à 40% de la cible.

La construction rigoureuse du fichier vous assure un ciblage de qualité

Actus sur l’entreprise, propositions commerciales, opérations de prospection, fidélisation… les campagnes emailing sont indispensables pour toucher un grand nombre de contacts.

La réussite d’une campagne d’e-marketing est étroitement liée à la qualité du fichier de prospection utilisé ainsi qu’à la précision du ciblage. Une campagne doit être réfléchie et organisée.

Un emailing n’est pas une baguette magique, un envoi ponctuel ne suffit pas pour donner du résultat. C’est la création d’une relation régulière par l’envoi de contenu à valeur ajouté qui emportera l’adhésion.

Un emailing efficace est un email qui sait séduire. La maquette graphique de votre emailing est la clé du succès

Face à l’abondance de mail reçus, il faut faire le choix de la pertinence dans les messages par des tactiques de plus en plus sophistiquées et adaptées à la cible.

Pour que cette campagne de communication ne nuise pas à votre image il convient de respecter quelques règles fondamentales quant à sa conception. L’aspect visuel, le design des messages sont à mettre en avant pour rendre l’email attractif, créatif et interactif. Le succès de cette dernière se joue par la bonne répartition texte/image. Selon les règles acceptées, le texte doit occuper 2/3 de l’email, et les illustrations 1/3.

L’aspect créatif joue un rôle important dans les performances d’ouvertures et de clics. 66% des internautes utilisent le volet de prévisualisation de leurs messageries pour avoir un aperçu des messages, c’est pourquoi il faut conserver une cohérence graphique avec votre univers, votre logo, vos couleurs, votre design…Important, les images ne sont pas toujours visibles dans l’email, d’où l’importance des chapeaux textes.

Pour éviter toutes erreurs inutiles, nous testons la maquette établie et les risques de SPAM sur un échantillon avant l’envoi définitif de l’emailing. Cela pour assurer une efficacité maximum et une rentabilité optimale. La richesse du message de votre email crée du trafic vers votre site web, votre page facebook.

Le contenu de votre emailing génère du trafic

L’emailing, outil de marketing viral, participe à un meilleur référencement et à votre notoriété. Il est vecteur de trafic pour votre site web. L’objectif de l’emailing c’est de faire connaître, promouvoir et vendre votre produit, votre service, une idée ou encore une info sur une de vos actualités. Une stratégie emailing pertinente fonctionne en entonnoir.

Emailing + réseaux sociaux : l’équation gagnante

Malgré les critiques récurrentes sur l’efficacité de l’emailing, celui-ci n’a pas dit son dernier mot et profite de la montée en puissance des réseaux sociaux. Augmentation de l’impact de vos campagnes, cross canal, accroissement de votre base de contacts, développement des interactions avec les abonnés… le couplage réseaux sociaux et e-mail marketing offre de nombreux bénéfices.

Il faut qu’on parle de vous et les réseaux sociaux sont là pour ça. Facebook, Twitter, Pinterest, blogs…, il est pertinent de pratiquer le cross linking entre vos réseaux pour favoriser le partage et la propagation de votre contenu. Encore plus facile et rapide, vos lecteurs peuvent également transférer votre mailing sur leurs propres réseaux…en un clic ! La viralité de votre message ne tient plus qu’à un clic.

Les réseaux sociaux ont pris une place importante dans notre quotidien et sont désormais notre première source d’informations. Alors qui a dit que l’emailing était mort ? Même Twitter l’utilise aujourd’hui !

J’ouvre…je clic… je reclic… et dans tous les cas j’analyse

Après l’envoi d’une campagne e-mailing, il est indispensable d’analyser la portée qu’a eue le message diffusé. L’emailing, ça marche ! On constate très rapidement la réactivité des internautes contrairement à une opération traditionnelle de mailing postal (publipostage par courrier) qui nécessite 2 à 3 semaines pour mesurer les premiers retours. L’emailing, lui, génère près de 80% de retours en 3 jours.

Des doutes quant à son efficacité ? Différents outils montreront aux sceptiques qu’il est très facile d’en mesurer l’ampleur. Et différentes actions permettent de pallier les problèmes qui ont pu intervenir.

L’un des points forts de l’e-mailing est l’analyse des différentes actions de l’internaute. Il est possible à l’expéditeur de connaître le nombre de mails envoyés, le nombre de mails non aboutis, reçus, ouverts, le nombre de clics et d’interactions ou encore le nombre de désabonnements à l’emailing.

La performance de la campagne se mesure au moyen de différents indicateurs. Le premier est le taux d’ouverture, qui, comme son nom l’indique est le pourcentage de mails ouverts par rapport aux mails envoyés. Avec le taux de clics dans l’emailing, le taux d’ouverture est un gage d’attractivité des destinataires envers votre mail.  En moyenne, sur l’ensemble des campagnes emailing envoyées, 15% sont ouvertes et 3 à 4 % des internautes qui ont ouvert vont cliquer sur les liens présents. Néanmoins lorsque le contexte est favorable, le taux de clics peut atteindre les 10% en moyenne. Tous deux traduisent le taux de réactivité qui calcule la capacité de l’emailing à faire réagir la cible. En effet, en recevant votre email, l’internaute peut opérer deux actions : l’ouverture et/ou le clic.

Pensez à ré-adresser votre message aux personnes qui n’ont pas ouvert l’emailing lors du premier envoi.

En ciblant les emails non ouverts, nous nous chargeons de réaliser la repasse de vos campagnes. Cela représente 5 à 9% de contacts supplémentaires.  Le faible coût de l’emailing peut permettre de relancer le client/prospect  à moindre frais et d’augmenter le taux de réactivité de ceux-ci.

Quel est le meilleur jour de la semaine et la meilleure heure de la journée pour envoyer son emailing ?

Pour que ces campagnes soient vraiment efficaces, encore faut-il les envoyer au bon moment.

Il y a des jours de la semaine et des créneaux horaires plus adéquats et plus opportuns selon les cibles. Par exemple, pour les entreprises mieux vaut envoyer votre emailing  en cours de semaine (le lundi et le jeudi étant les jours les plus propices), en début de journée (8h) et milieu ou fin d’après-midi avant la fin de la journée de travail (entre 15H et 18h).

Pour une cible de particuliers, les dates et horaires ne sont pas les mêmes. On privilégie plutôt le mercredi et le vendredi (pour un taux d’ouverture plus optimal le week end).

Soyez opportunistes et conquérants !

L’email est plus que jamais un outil à privilégier pour réveiller votre communication et vos actions de prospection. Dans un objectif final de transformer le prospect en client,  l’email marketing  participe à la détection de l’intérêt du consommateur et en fait une force de vente.

Pour être efficace, il doit s’inscrire dans un plan de communication plus large :

  • Actualiser son site web et l’enrichir régulièrement
  • Construire son message et avoir une réelle valeur ajoutée  dans son contenu
  • Travailler sur des fichiers en finesse et en performance
  • Élaborer une maquette graphique percutante
  • Partager votre message sur les réseaux sociaux
  • Après l’envoi, analyser vos statistiques
  • Affiner le tir pour l’envoi suivant, corriger et enrichir votre base de données
  • La régularité des envois et la richesse du contenu crée l’addiction de la cible

Contrairement à ce que pensais Audiard, souvenez-vous de la règle d’or en communication :

Quand on n’a rien à dire, on ferme sa gueule !

Auteur


Philippe Rigault

Philippe Rigault est le Président fondateur de l'agence Autour de l'Image. Il accompagne les clients dans l’élaboration et l'animation de leur stratégie de communication, en combinant conseil, créativité, coaching et bon sens.Autour de l'Image est une agence de communication globale qui simplifie la vie des entrepreneurs. Elle réunit tous les métiers de la communication et du marketing nécessaires au développement des ventes et de la notoriété. .

Articles Similaires


Soigner son référencement pour gagner en visibilité

29 mars, 2019

Soigner son référencement pour gagner en visibilité

SEO, SEA..., les différents outils de référencement de vos supports de communication digitale sont des éléments clefs pour accroitre votre visibilité. C’est pourquoi ils doivent...

Votre site internet est-il une machine à vendre ?

17 janvier, 2019

Votre site internet est-il une machine à vendre ?

Découvrez notre méthodologie et nos outils pour développer vos ventes Découvrez notre méthodologie et nos outils simples et efficaces à mettre en oeuvre, pour soutenir...