Soigner son référencement pour gagner en visibilité | autourdelimage

Soigner son référencement pour gagner en visibilité

SEO Référencement SEO

SEO, SEA…, les différents outils de référencement de vos supports de communication digitale sont des éléments clefs pour accroitre votre visibilité. C’est pourquoi ils doivent être entièrement intégrés dans votre stratégie de communication.

Qu’est-ce que le référencement ?

Comme son nom l’indique, le référencement consiste à référencer son site internet sur les moteurs de recherche et cela passe par la qualité du contenu de votre site internet.

En effet, l’enjeu du référencement réside dans ce que vous écrivez et dans les termes que vous employez. Les mots, les hashtags et les noms des visuels que vous utilisez, tout cela est pris en compte par l’algorithme Google lorsqu’il scanne votre site internet pour savoir si vous répondez à la recherche de l’internaute. L’algorithme recherche des « matchs » entre les mots clefs de la recherche et ceux des sites internet. Plus il y a de correspondances, mieux votre site internet ressortira dans les résultats.

Par exemple, vous tapez dans la barre de recherche : « Visiter Barcelone comme un local » . Les premiers résultats qui apparaitront seront les pages les mieux référencées pour les termes «  Visiter – Barcelone – Local ».

Comment ça marche ?

Au début de tout, il y a votre idée d’article : son thème. De cette thématique, il vous faut identifier la sémantique c’est-à-dire tous les mots clefs et expressions types qui lui sont attribués. Des outils tels que SemRush peuvent venir simplifier ce premier travail de recherche sémantique. SemRush permet en effet de faire ressortir tous les termes et expressions les plus utilisées pour trouver les articles en lien avec votre thème.

Une fois ces mots et expressions recensés, il vous faudra trouver comment les intégrer à votre texte. Plus vous en mettez, plus vous augmentez vos chances de ressortir haut dans les résultats des moteurs de recherche.

Lors de l’écriture de votre article, prêtez également attention à la tournure de vos phrases et à la longueur de votre texte. Varier les mots de liaison, alternez les phrases courtes / phrases longues, et surtout, respectez la limite minimale de 350 mots : en deçà, votre article ne sera pas pris en compte par Google.

Votre article est prêt à être mis en ligne ? Il vous faut désormais lui choisir un titre, un meta-title, un meta-keyword et définir la méta-description. Mais kézako tout ces méta-trucs ? Ce sont les éléments qui seront analysés en premier par Google. Ce sont aussi les petits pavés de textes qui vont apparaitre dans les résultats Google et permettre de décrire rapidement votre article. Ils doivent donc présenter succinctement les grandes lignes de votre article et être attractifs pour donner envie à l’internaute de cliquer.

Sur le web, il existe plusieurs types de référencement :

  • Le SEO : Search Engine Optimization
  • Le SEA : Search Engine Advertising

SEO : le référencement naturel

Le SEO est aussi appelé « référencement naturel » car il est entièrement gratuit. Son efficacité repose donc, majoritairement, sur votre capacité à employer les mots clés les plus pertinents au sein de votre article pour référencer votre site internet sans dépenser un centime.

Les liens internes et externes influent également sur votre référencement naturel.  Lorsque vous rédigez un article, insérer des liens vers d’autres pages de votre propre site internet (d’autres articles par exemple), cela permet de renforcer le maillage interne de votre site internet et invite l’internaute à se balader sur votre site internet. Pour que cette stratégie soit payante, favoriser les liens directement incorporés à du texte, comme ici par exemple 😉

Enfin, les liens externes publiés par d’autres, mais pointant sur votre site internet constituent une réelle force pour votre SEO. Ces liens permettent d’apporter du crédit à votre contenu : si Google identifie votre url sur différents sites internet, c’est que plusieurs personnes vous citent : vous devez être une bonne référence. Mais ces liens externes doivent être de qualité : les sites qui vous citent doivent être de vrais sites et non pas juste des machines à liens.

SEA : le référencement payant

Par opposition au SEO, le SEA est le référencement payant. Vous achetez des mots-clefs auprès de Google pour être référence sur ce mot-clé. De cette façon, pour toute recherche contenant le mot-clef investi, votre site internet apparaîtra parmi les deux premiers résultats Google.

Le coût de cette stratégie s’évalue :

  • au coût par clic : l’annonceur définit le coût d’1 clic sur votre annonce.
  • au coût par acquisition : l’annonceur définit la somme qu’il souhaite recevoir pour chaque vente ou chaque action résultant des publicités.
  • au coût par mille : vous définissez d’une somme à verser tous les 1000 clics.
  • au coût par lead ou coût en fonction du public atteint : dans ce cas, la facturation de l’espace loué se fait en fonction d’un objecif de contact commercial, par exemple lorsque le visiteur d’un site web crée un profil, s’identifie ou rempli un formulaire à travers sur le site web.

Travailler son référencement pour développer sa visibilité

Autour de l’image vous accompagne pour élaborer votre campagne de référencement. Nous identifions la pertinence des mots clés qui permettront à votre entreprise de gagner en visibilité et d’attirer plus de prospects sur vos dispositifs web.

Que pensez-vous de cet article ?

Auteur


Adriane Besse

Diplômée d’un Master en Marketing et Communication à l’IAE de Toulouse, Adriane a intégré Autour de l’Image en tant que cheffe de projet. Forte de ses expériences en stratégie marketing et de communication, elle apporte sa valeur ajoutée dans le pilotage de projets marketing et communication et accompagne ses clients dans la mise en œuvre de leur stratégie.

Articles Similaires